30 ans plus tard, le français reprend sa place à Sault-Ste-Marie

Isabelle Michaud
L'Express de Toronto
Il y a 30 ans, la résolution d’unilinguisme de Sault-Sainte-Marie secouait la communauté francophone. Aujourd’hui, elle cherche à prendre sa place.