Hélène Koscielniak : un agir et un dire vrais

Paul-François Sylvestre
L'Express de Toronto
«Plus j’écris, plus j’aime ma culture franco-ontarienne, ma langue», affirme la romancière Hélène Koscielniak, invitée de l’Association des auteurs et auteures de l’Ontario français pour la Croisée des mots du mois de mai, à la Bibliothèque publique de Toronto.