Les aliments du futur sont déjà là

Lucas Pilleri
L'Express de Toronto
Alors que le bœuf déserte progressivement nos assiettes, la demande pour les substituts de viande, elle, ne cesse de croître. L’ère des nouvelles protéines ne fait que commencer.