Plus on est d’élèves, moins on apprend

Michèle Villegas-Kerlinger
L'Express de Toronto
Les réformes en éducation annoncées le 15 mars par le gouvernement provincial dans «L’éducation à l’œuvre pour vous» n’ont cessé de faire des vagues. On n’a qu’à penser au 4 avril lors du débrayage de quelque 100 000 élèves d’environ 700 écoles secondaires de l’Ontario.