153 ans plus tard, la Loi constitutionnelle de 1867 n’est pas encore officiellement en français

Gérard Lévesque
L'Express de Toronto
L’absence d’une version française officielle d’une grande partie des textes qui forment la Constitution du Canada se trouve au cœur de notre présente impasse constitutionnelle.